Chirurgies des seins

Vous rêvez de redonner du galbe à votre poitrine ? D’en améliorer la forme, le volume et le maintien? Les chirurgies mammaires sont parmi les plus appréciées et permettent d’améliorer l’apparence globale du corps ainsi que l’estime de soi…

  • > Augmentation mammaire (addition mammaire)

    L’augmentation mammaire donne du galbe à la poitrine et en augmente le volume de façon harmonieuse grâce à l’insertion de prothèses de gel de silicone ou de sérum physiologique. Nous saurons vous guider lors de votre consultation et choisir la méthode qui vous convient. Le type de prothèses, leur grosseur, leur forme, le site d’insertion et l’incision pratiquée doivent être en effet adaptés à chaque patiente.

    Dre Dumas et son équipe se feront un plaisir de vous donner de plus amples renseignements et de répondre à vos questions lors de votre consultation.

    N’hésitez pas à prendre rendez-vous ou à communiquer avec nous.

  • > Redrapage mammaire

    La ptose mammaire consiste en la chute et la descente du tissu mammaire. Il en résulte une poitrine tombante avec un manque de volume à sa partie supérieure. La ptose peut survenir d’emblée suite à l’étirement des tissus, après une perte importante de poids et fréquemment secondairement à des grossesses.

    La chirurgie consiste à remodeler le sein et à le remonter sur le thorax tout en conservant son volume global, ce qui lui redonne du galbe. Cette intervention peut être jumelée à une augmentation mammaire par prothèses ou à une réduction du volume mammaire selon les désirs de la patiente.

    Dre Dumas et son équipe se feront un plaisir de vous donner de plus amples renseignements et de répondre à vos questions lors de votre consultation.

    N’hésitez pas à prendre rendez-vous ou à communiquer avec nous.

  • > Réduction mammaire

    La réduction mammaire vise à réduire le volume et le poids des seins. Cette chirurgie fonctionnelle permet de diminuer les douleurs (épaules, cou, dos) ainsi que les irritations cutanées qui peuvent survenir. Il s’agit d’une chirurgie couverte par la Régie de l’assurance maladie du Québec. Par contre, des critères bien précis doivent être remplis et ceux-ci doivent être évalués par votre chirurgien lors de votre consultation.

    Dre Dumas et son équipe se feront un plaisir de vous donner de plus amples renseignements et de répondre à vos questions lors de votre consultation.

    N’hésitez pas à prendre rendez-vous ou à communiquer avec nous.

  • > Gynécomastie

    La gynécomastie est l’augmentation du tissu mammaire glandulaire chez l’homme. Il peut en résulter un inconfort physique ainsi qu’une déformation inesthétique. Bien que dans la majorité des cas aucune cause n’est identifiée, plusieurs étiologies (étude des causes et des facteurs d’une maladie) sont possibles, et une évaluation médicale doit être réalisée avant d’envisager la chirurgie. Le traitement chirurgical doit être adapté à chaque patient ainsi qu’à ses besoins.

    Dre Dumas et son équipe se feront un plaisir de vous donner de plus amples renseignements et de répondre à vos questions lors de votre consultation.

    N’hésitez pas à prendre rendez-vous ou à communiquer avec nous.

  • > Cure de mamelons ombiliqués

    La cure de mamelons ombiliqués est une chirurgie mineure et simple qui consiste à couper les canaux galactophores qui sont rétractés sous le mamelon qui limitent la projection de celui-ci.

    Il est toutefois très important de consulter votre médecin de famille si cette condition apparaît de façon nouvelle, car une rétraction du mamelon peut être parfois un signe de cancer du sein. Une évaluation médicale appropriée est alors essentielle.

    Cette condition peut aussi être tout à fait bénigne et présente de façon chronique. Sa correction est rapide et permet de rectifier facilement une condition qui peut être gênante.

    Dre Dumas et son équipe se feront un plaisir de vous donner de plus amples renseignements et de répondre à vos questions lors de votre consultation.

    N’hésitez pas à prendre rendez-vous ou à communiquer avec nous.